La Magie :



Le dragon est expérimenté en matière de magie mais pas dans la redoutable Magie Noire. Il utilise la magie des éléments : la magie brune (ou de terre), la magie verte (des plantes) et la magie bleue (de l'eau).

Il sait comment manipuler la nature sans perturber l'ordre écologique pour lequel il a toujours démontré un respect incroyable.

Il est capable d'invoquer le pouvoir des éléments et peut créer des illusions comme se déguiser en une partie de paysage ou en jeune enfant et maintenir ces illusions sur une longue période de temps, pour échapper à ses persécuteurs. Un énorme pouvoir de concentration est requis pour maintenir un déguisement et les jeunes dragons en manquent souvent. Un adulte peut le maintenir plusieurs jours avec des périodes de repos la nuit tandis que le grand dragon-sorcier peut tenir durant des mois avec de brèves périodes de repos. Ces dragons-sorciers haïssent les sorciers-humains maladroits, qui n'ayant aucun respect des lois de la nature, les trafiquent et les dérangent.

L'animosité est mutuelle : l'humain en apprentissage de la magie envie au dragon sa supériorité dans les sciences occultes. De ce fait, plusieurs sorciers affirment que le dragon est l'incarnation du Mal, du Démon. Dans les bestialités médiévale, il représentait la corruption et l'esprit diabolique.



Le souffle de Feu :

L'arme de souffle d'un dragon n'est pas une chose magique qui sort hors de nulle part mais a une explication plus scientifique. Quand nous mangeons notre corps par la digestion crée un gaz connues sous le nom de méthane (CH4), les dragons, contrairement aux humains et aux autres animaux, emmagasinent ce gaz dans un autre genre de "poumon" lequel servira de sac pour contenir le gaz qui plus tard sera mélangé à un peu de phosphore (P4) qui à la propriété de prendre en feu au contact de l'air. Quand le dragon veut cracher le feu, le méthane est relâché dans les poumons et quand le gaz est dans l'air, le phosphore prend feu et met également le méthane en feu.


Le souffle de Glace :

Quelques dragons crache un cône de froid, l'explication pour ceci résident également dans la nourriture que le dragon ingère. La nourriture est décomposée dans l'estomac primairement pour la nutrition mais le restant reste pour subir quelques réactions chimiques qui donneront un gaz, que je suppose être de l'azote (N2), le gaz est compressé par des muscles extrêmement forts, exactement comme la base d'un système de réfrigération, un dragon n'a pas besoin d'y penser parce cette compression et cette décomposition est spontané et indolore. Quand un dragon a besoin de geler un adversaire, l'azote fortement comprimé, qui a presque atteint l'état liquide, est relâché dans les poumons et quand le gaz atteint l'air, il décompresse à une vitesse inimaginable. Le résultat est que le gaz absorbe toute la chaleur dans son environnement. Ceci cause la température dans souffle a baisser en moyenne à -50 °C (plus de teste son requis pour connaître la °T plus exact), n'importe qui qui est attrappé dans le souffle sans lourde protection contre les écarts de température est, au moins, sérieusement commotionné et seulement mort reste comme option pour les plus faibles. Il peut avoir une autre explication qui peut être expliquée par des réactions extrêmement efficaces et rapides d'oxydo-réduction mais nous ne l'expliquerons pas beaucoup ici (chaque personne qui a fait sa chimie inorganique avancée devrait comprendre le concept, autrement que vous auriez du passer en revue ou avoir écouter dans votre classe au collège).


Le souffle d'Acide :

Le plus faciles d'entre eux, toutes les créatures organiques sécrètent l'acide gastrique pour décomposer la nourriture, les dragons qui peuvent cracher de l'acide ont un organe spécial qui produisent un acide puissant (probablement le HCl) que le dragon crache quand il attaque, l'adversaire est brûlé par l'acide, même avec la meilleure armure qui sont fait habituellement de métal qui fait habituellement de très mauvaises réactions avec l'acide.

Les autres armes de souffle moins connues suivent le même principe et n'ont pas besoin de beaucoup d'explication à leur sujet. Il semble avoir un lien direct entre le souffle et la nourriture, si un dragon meurt de faim son arme de souffle ne se régénére pas. Tout le système incroyable du dragon fait de lui la créature la plus fascinante de l'univers connue.



Les ailes, les dents, les cornes et les griffes du dragon :

Les dragons peuvent utiliser leurs ailes comme arme de combat en dernier essor en immobilisant l'adversaire avec ses griffes en lames de rasoir.

La membrane de l'aile est très facilement dommageable à comparer au reste du corps du dragon. Si cette membrane se déchire, il en prendra beaucoup de temps à guérir et le dragon court le risque de ne jamais voler de nouveau si l'aile ne guérit pas correctement. Si le dragon est attaqué au sol, il évitera l'ennemi en s'envola dans les airs. Si, par contre, le dragon est pris au sol, il repliera ses ailes contre lui et utilisera son souffle ou ses griffes contre l'attaquant.

Les armes d'un dragon sont légion. Ses gigantesques griffes, sa queue semblable à un fouet et ses multiples rangées de dents massives lui permettent de surpasser physiquement à peu près n'importe quelle bête. Le battement de ses ailes peut secouer le sol au moyen d'une trombe féroce, doublant ainsi la vitesse de propagation d'un incendie.

Ses grandes cornes renommées pour leur propriétés enchantées en matière de soins, de fabrication d'armes et de musique étaient convoitées par les artisans, les médecins et les rois.



Les défenses du dragon :

Les défenses d'un grand dragon sont presque aussi formidables, immunisé contre les éléments et d'une grande résistance aux sortilèges, il est rarement gêné par les incantations. Sa peau écailleuse constitue une armure naturelle de plates sur plusieurs épaisseurs.

Ses seules zones sensibles sont sa tête et son étrange marque de naissance (sous son ventre). Les jeunes dragons, qui ne sont pas nombreux possèdent un cuir plus fragile, moins développé, et sont par conséquent plus vulnérables, bien qu'on ne puisse dire d'aucun dragon qu'il ne soit faible.





Copyright © Dragon-Céleste 2008 - 2017 | Design by Design-Graph