Les dragons de topaze ont un tempérament revêche et égoïste. Sans être maléfiques, leur comportement erratique rend toute relation avec eux aussi déplaisante que dangereuse.

A l'éclosion, les écailles d'un dragon de topaze sont d'un jaune terne rehaussé d'orange. A mesure que la bête prend de l'âge, sa couleur s'éclaircit progressivement et il devient difficile de distinguer ses écailles ; à tel point que, vue de loin, elle semble sculptée dans un seul et unique bloc de topaze. Ses pupilles s'estompent également de sorte que, chez les grands dracosires (1200 ans et plus), les yeux ne sont plus que des orbes de feu étincellantes.

Les dragons de topaze séjournent sur des plages isolées ou dans des grottes sous-marines. Ils veillent toujours par contre à ce que leur repaire reste parfaitement sec. Ils aiment se poster sur des éperons rocheux fouettés par les vagues et cinglés par les embruns. Ils peuvent ainsi guetter à loisir le passage de leurs proies, comme les requins ou les poulpes géants.

Appréciant les mêmes territoire que les dragons de bronze, ils entrent fréquemment en conflit avec eux. Les duels opposant un dragon de topaze à un dragon de bronze sont toujours spectaculaires.

Les dragons de topaze n'apprécient guère les intrus mais préfèrent malgré tout entamé une confrontation potentielle par la discussion. Ils attaquent rapidement ceux qui leur témoignent de l'hostilité ou qui se révèlent très ennuyeux.

A ciel ouvert, un dragon de topaze commence par exprimer sa mauvaise humeur à travers ses pouvoirs de contrôle climatique avant de déployer ses attaques physiques. En intérieur, il commence généralement par recourir à son souffle de déshydratation, qui ressemble à une explosion d'eau

Voici quelques illustrations de dragons de topaze :

























Copyright © Dragon-Céleste 2008 - 2017 | Design by Design-Graph